Judo Club Châtel-St-Denis
Cours gratuits de judo

Info Coronavirus 05.11.2020 : Des cours qui répondent aux mesures de l'Etat de Fribourg sont organisés. Les élèves sont contactés par les moniteurs sur notre groupe WhatsApp pour les détails.

Histoire du Judo


Le Judo est né du Ju-Jitsu.

Selon la légende, le Ju-Jitsu serait né de l'observation d'un saule en hiver par un moine.

Les branches du saule se débarrassent de leur fardeau de neige en se pliant et reprennent ensuite leur position initiale. Dans notre civilisation nous avons aussi l'équivalent dans la fable du chêne et du roseau.

Les origines du Ju-Jitsu se situent, d'après les premières chroniques, vers 660 ans avant J-C.

Au Japon, le Ju-Jitsu était pratiqué uniquement par la classe des guerriers. Le port des armes était strictement interdit aux simples citoyens. Les chevaliers samouraïs avaient le privilège de porter 2 épées. Si, au cours d'un combat, le samouraï était désarmé, il lui fallait poursuivre la lutte à mains nues. L'art des combats à l'épée et à mains nues était enseigné aux samouraïs dans des écoles qui consignaient leurs techniques spéciales dans des manuels secrets : les « Denshos ».

L'année 1868 marqua la fin de la période féodale au Japon. Les autorités interdirent le port des armes aux samouraïs. Les écoles qui enseignaient l'art de la guerre ne reçurent plus de subventions. Les maîtres de Ju-Jitsu furent contraints d'enseigner à tous ceux qui daignaient les payer. Les secrets des écoles devinrent ainsi publics.

Le fondateur du Judo est Maître Jigoro Kano (né en 1860, mort en 1938). Kano était petit et chétif, il prit la décision de devenir aussi fort que ses camarades étudiants. Il fit donc la tournée des différentes écoles de Ju-Jitsu, puis ouvrit sa propre école, le fameux Kodokan, en 1882, à l'âge de 22 ans.

Les 2 grands principes de Maître Jigoro Kano sur lesquels reposent le Judo sont :

  • SEIRYOKU ZENYO : Maximum d'efficacité pour un minimum d'effort
  • JITA KYOEI : Entraide et prospérité mutuelle

Le Judo est le principe de la meilleure utilisation de l'énergie.

Le mot « Judo » se décompose en :

Symbole JU

« JU » signifie : souplesse, non-résistance

Symbole DO

« DO » signifie : chemin ou voie

 

Le Judo est donc la Voie de la non-résistance ou Voie de la Souplesse ; pas seulement la souplesse du corps mais surtout celle de l'esprit.

Cette Voie mène à une vie équilibrée, en utilisant une méthode d'éducation physique et mentale basée sur une discipline de combat à mains nues.

Son principe est la non-résistance : céder à la force adverse, pour mieux la déséquilibrer, la contrôler et la vaincre avec un minimum d'efforts.

Souplesse du corps mais également de l'esprit.

Toute notion de victoire et de défaite est dépassée.

Pratiquer le Judo signifie : développer le corps et l'esprit par le jeu de l'attaque et de la défense et arriver ainsi à un développement harmonieux de tout son être pour contribuer à la prospérité de tous les hommes.